AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A l'aube d'un nouvel âge...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Althian
Compteur d'histoires
Compteur d'histoires
avatar

Masculin Nombre de messages : 85
Race : Humain
Classe : Assassin
Guilde : Epsylon
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: A l'aube d'un nouvel âge...   Mar 2 Nov 2010 - 17:50

Undercity, la nuit.

Les trois compagnons se tenaient à l'entrée des égouts, l'air aux aguets, un assassin, une chasseresse et un guerrier.

«La pierre devrait te guider Althian, tu dois atteindre le livre, on te couvrira.
-Il va d'abord falloir trouver la planque en se faufilant dans la ville. Répondit l'intéressé.
-Pas de problème on va tous les buter! S'écria la chasseresse en saisissant son arc.
-Très drôle Ailyne, si on ne veut pas mourir on va surtout devoir se la jouer fine, et ne pas se faire remarquer, Erèbe, t'es prêt?
-Oui.
-Idem!
-Bon, on y va.
-Et n'oubliez pas, on ne parle plus que par télépathie grâce aux pierres de liaison!»

Cet improbable trio s'enfonça donc dans les profondeurs des égouts de l'ancienne Lordaeron, Althian ouvrant la marche, les deux autres le suivant , dans un silence complet. Silence rompu par le grondement d'une abomination qui sortit de l'entrée de la ville pour foncer vers les héros, avant de prendre une flèche dans la tête et d'être achevée par un violent coup de hache de guerre.

«Joli, on est dedans maintenant.» leur lança l'assassin en cachant les corps de deux gardes kor kron assommés.

Ils s'enfoncèrent donc dans les entrailles de la capitale réprouvée, le rôdeur assommant les gardes orcs et les cachant pendant que la chasseresse et le guerrier abattaient les nécrogardes et les autres morts vivants, on ne peut pas assommer quelqu'un qui n'a plus de cerveau. Sortant de la Pesterie, ils déboulèrent sur la ville à proprement parler.

«Il y a pas mal de patrouilles.» fit remarquer Aleron.
-Ouais, je vais avoir du mal à vous faire passer...
-Qu'importe, on va passer par les canaux.
-On va quand même pas nager... là dedans?
-Tu as une meilleure idée?
-Personnellement je l'aime bien cette idée. Dit Ailyne avant de sauter dans l'eau verdâtre.
-Bon... Faites vous quand même soigner en rentrant, sait-on jamais.»

Une petite séance de natation plus tard, ils avaient atteint la nécropole qui constitue le Quartier de la magie réprouvé.

«La pierre indique le sommet de la nécropole, je vais l'infiltrer, vous restez la et si çà tourne mal préparez à dégager.
-Et Anders le démoniste?
-Attirez le pendant que je fouille sa bibliothèque.»

Sur ce, le voleur commença à courir vers la nécropole et sauta souplement sur les degrés, l'escaladant petit à petit.

«J'suis en haut, la pierre brille de plus en plus.
-C'est bon signe.
-Il y a un cercle de téléportation démoniaque caché là...
-C'est pas dangereux?
-Si, mais qui ne tente rien n'a rien.»

L'assassin entra dans le cercle et disparut dans un léger pop.

«Bingo, une bibliothèque!
-Parfait trouve le grim.. et fi.... ici!
-Erèbe? Sombreflèche?»

Inutile, la liaison était rompue.

«Bon sang Aleron! On va pas le laisser en haut?
-Si, on ne ferait que le mettre en danger en allant l'aider, il va devoir se débrouiller.
-Mais...» balbutia Ailyne en regardant la nécropole d'un air anxieux, avant de se résigner.

Dans la cache d'Anders, Althian n'avait pas chômé, entreprenant de désamorcer une véritable armée de pièges magiques diverses et variés.

«Ah! Le voilà!»

La pierre sembla luire de plus en plus quand il l'approcha d'un tome imposant entouré de chaînée à la reliure ornée de crânes, dégageant une aura d'une puissance effrayante.

«Bon j'ai tout désamorcé. Mince d'habitude je réfléchis avant de faire une bourde...»

Retenant son souffle il prit le livre, c'est alors que dans un hurlement psychique à vous percer les tympans un marcheur du vide se matérialisa devant lui. Il n'eut pas le temps de faire grand mal, Althian leva une main vers lui et il commença à se consumer avant de prendre un couteau de lancer entre les deux yeux et de disparaître.

«Des auras anti-vie, je vais devoir dégager.»

En effet la salle semblait se remplir d'une fumée vert sombre, Althian mit le livre dans sa sacoche (où étaient déjà fourrés deux volumes "empruntés") avant de sortir des grenades incendiaires et de les envoyer sur les étagères.

«Il est des savoirs qu'il vaut mieux réserver aux gens compétents et non aux réprouvés fous.»

Il sauta dans le cercle et disparut alors que la salle prenait feu de partout.

«Bon il en met du temps là!
-Oui, çà commence à m'inquié...»

Aleron n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une explosion retentit.

«J'ai réussi!
-Bon travail Althian!
-Tu as le livre?
-Bien sûr mais je crois que j'ai ameuté une bonne partie du patelin...
-Il va falloir sortir d'ici très vite.
-Je te le fais pas dire. Une minute j'arrive.»

On entendit des bruits de combat suivi d'une série d'ordres criés en bas-parler. Althian se matérialisa à côté de ses compagnons.

«Extraction d'urgence.»

A peine eut-il finit sa phrase que des nécrogardes apparaissaient déjà derrière eux, Ailyne les cloua sur place avec un tir de suppression pendant qu'Aleron et Althian prenaient la poudre d'escampette.

«Pour la discrétion je crois que çà marche plus.
-En effet, on passe en force!»

Le groupe se fraya donc un chemin vers les égouts en massacrant tous les gardes sur son chemin, mais il en arrivait de plus en plus.

«On a secoué les rotules de tous les habitants.
-En effet!
-Taisez-vous et courrez.»

Le groupe réussit à rejoindre l'entrée des égouts, les gardes toujours aux trousses.

«A plus les sacs d'os!» leur lança Althian tandis qu'ils sautaient sur leurs montures et fuyaient sans demander leur reste.

Une fois éloignés de la ville, ils s'arrêtèrent pour reprendre leur souffle.

«On est les meilleurs.
-Montre-moi le livre.
-Ok ok.» Dit Althian en sortant le Grimoire de l'Ombreflamme de sa sacoche avant de le montrer à Erèbe qui le fixa un moment, comme envoûté.

«C'est du bon trav... AIL!
-Althian?»

Le voleur était tombé à terre.

«Dégage saloperie!
-Tu ne résistes plus aux effets du grimoire la pierre perd de sa puissance...
-Non çà va... Trouvons un endroit isolé et finissons-en.
-L'île de Fenris, au centre du lac Lordamaere.
-D'accord.»

Le voleur remit le livre maudit dans sa sacoche et les trois compagnons se dirigèrent vers les rives du lac.


Dernière édition par Althian le Jeu 4 Nov 2010 - 0:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoiren Farley
Pillier de bar
Pillier de bar
avatar

Masculin Nombre de messages : 260
Age : 24
Race : Humain
Classe : Vindicateur d'Ebene
Guilde : Epsylon
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouvel âge...   Mar 2 Nov 2010 - 20:13

Pff ... C'est nul.

Yoiren n'avait pas bougé de sa planque, dans un renforcement au sein des murs de la capitale souterraine, près du plafond, depuis quelques jours, épiant chacun des morts-vivants qui passait par l'Apothicarium, paré à attraper l'intéressé d'une poigne de mort et lui soutirer son bouquin par tous les moyens nécessaires. Il n'était pas venu seul. La goule qui se trouvait derrière lui, dans cette petite cavité, gémissait, se plaignant de la faim qui l'accablait depuis les interminables heures passées à voir toute cette nourriture potentielle lui passer sous le nez sans que son maître n'en attrape aucune pour nourrir cette ... Bête.

Quelle technique nulle. Et si je descends, je vais me faire sauter dessus par la totalité de la nécrogarde. J'arrive pas à croire que je me sois toujours pas fait repérer ... Ma fuite n'a pas été des plus discrètes. Mais le quartier est bouclé ... ... ... Bah, tant pis pour le grimoire. Dès qu'une faille s'ouvre, je me tire.

Quelques heures plus tard, le Vindicateur d'Ébène ressenti une secousse, suivie d'une puissante explosion venant de l'autre bout de la ville. Aussitôt, la panique s'empara des citoyens -- et des gardes -- de la ville, qui se hâtèrent de rejoindre le quartier de la magie, d'où venait le problème, apparemment.

C'est ma chance.

Yoiren porta une main vers sa goule qui, après un air éffaré, tomba en poussière, réduite à présent à une boule d'énergie impie qui pulsait au sein du gantelet du chevalier de la mort. L'humain bondit hors de sa cachette, s'agrippant à un éclair violet relié au plafond du souterrain, et jeta cette orbe impie au sol, qui prit la forme d'un cheval, avant de se matérialiser en la personne du destrier du Vindicateur, Pas-de-Mort.

J'éspère qu'il sera au rendez-vous ...

Un rugissement retentit au sein de la capitale, alors que Chromécaille le proto-drake arriva au sein de la capitale par le tunnel des égouts avec une discrétion discutable, dans un torrent de givrefeu et du chancre qu'il restait des gargouilles qui se dressait devant lui. Yoiren renvoya son cheval mort-vivant et bondit sur le dragon, qui, aussitôt, pris son essor et reparti d'où il était venu, poursuivi par tout un escadron de gargouilles réprouvées.

Plus jamais ...

Le drake se posa finalement à Austrivage. Yoiren prit la direction de l'auberge et s'affala sur une chaise, exténué.

Queue-de-Poney va faire la gueule quand il va me voir revenir sans le bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A l'aube d'un nouvel âge...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une aube funeste ...
» La milice, et l'Aube Ecarlate.
» Cellier: Nouvel Arrivage!
» [ Horde ] Le Nouvel Appel du Destin
» [Administration] Nouvel administrateur et accès au compte fondateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Organisation :: Organisation des events Roleplay-
Sauter vers: